Forum regroupant les fans de resident evil
 
Accueil  Portail  Calendrier  FAQFAQ  Rechercher  Membres  GroupesGroupes  S'enregistrer  Connexion  
http://www.youtube.com/channel/UC49Jz5NgJ1lPFmdfyycX33w/videos?tag_id=&view=0&sort=dd
http://www.resident-evil-addict.com/
http://raccooncity2025.forumsrpg.com/
http://pirate-des-mers.forumactif.org/forum

Partagez | 
 

 La résurrection d'une unité (Holt Valentine, Le Marchand....)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La résurrection d'une unité (Holt Valentine, Le Marchand....)   Ven 8 Mar - 17:27

Dans le commissariat de New Raccoon City Le policier Ives Lemercier attend l’arrivée de deux agents du BSAA pour l’aider à recruter et former sept nouveaux S.T.A.R.S, par candidats les 3000 qui se sont présent.

Le policier Ives Lemercier : Ils arrivent à quelle heure les deux agents du BSAA ?

Son collègue: A 14h30 normalement pourquoi ?

Le policier Ives Lemercier : Parce que vu tout le monde qu’il attend dehors tu ne crois pas qu’il vaut
mieux les laisser entrer ?


Son collègue: Si sa éviteras de les laisser mourir de froid, mais vu le monde dehors il vaut mieux appeler d’autres personne

Le policier Ives Lemercier : Oui prévient Jean et Philipe pour qu’ils nous aident tu veux bien ?

Son collègue: C’est noter

Son collègue appela Jean et Philipe qui arrivaient aussi tôt

Jean et Philipe : Oui Ives tu veux quoi ?

Le policier Ives Lemercier : Que vous nous aidiez pour s’occuper de tous les personne qui attende dehors

Jean et Philipe: OK pas de problème

Jean: Quelqu’un c’est qui sont sais comment s’appelle et qui sont ces fameux membre du BSAA qui
doivent venir ?


Philipe: Le premiers es une femme du BSAA nord-américains du non de Jill Valentine qui été un membre des S.T.A.R.S dans l’ancien Raccoon City, et l’autre c’est un homme du BSAA Europe du non de Holt Valentine qui son frère

Jean: Comment tu sais ca toi ?

Philipe: J’ai lus leurs dossiers

Le policier Ives Lemercier : Bref, Jean tu peur aller leurs ouvrir la porte stp ?

Jean: ok

Jean alla ouvrit la porte derrière la foule de personne entrèrent en ce bousculant

Le policier Ives Lemercier : Mesdames et messieurs on se calme si vous plait pas de bousculade, prenait un ticket et enregistre bous vers mon collègue pour que l’on puisse vous appelait quand sa sera votre tours merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La résurrection d'une unité (Holt Valentine, Le Marchand....)   Ven 8 Mar - 17:50

8 Mars 2013

Le Marchand était sur une autoroute en direction de New Raccoon City, une ville qu'il avait déjà visité lors de l'inauguration ainsi qu'à d'autre reprises, il roulait à environ 200 Km/H dans sa très belle et élégante BMW Z4 qui tinté au soleil, un soleil si éblouissant que le Marchand avait du mal à voir la route, ce dernier avait mit la radio locale, Zombradio, pour voir ce que lui réservé la journée.

Mike : bon vous restez avec nous et nous venons d'apprendre à l'instant que la BSAA serait intervenue dans un vieille entrepôt abandonné où se trouvait Néo Umbrella mais ces derniers seraient tous morts tués par une créatures inconnus mais je pense savoir qui est la cause de tout ça.

Maxime : C'est moi et si ces enfoirés veulent me trouver, ils savent où me chercher.

Mike : Ouais bon c'est tout pour l'instant, on se retrouve tout de suite après ce petit moment made in Gangnam Style.

La très célèbre chanson de Psy se lança et le Marchand qui adoré cette musique, détacha sa ceinture, ouvrit la portière et monta sur le toit de la voiture juste avant de faire danse du cheval. La voiture allait tellement vite que la capuche de Marco se retira et que son visage se fripa comme un Sharpei, il décida alors de son sortir un gros joint de 500 Kg de son manteau et il se l'alluma avant de fumer un bon coup. Il commença à planer et il perdit son joint qui alla voler très loin en arrière.

Marchand : Vole, petit joint, vole !

Le joint alla tomber juste à coté de l'agent Futerball, ce dernier se baissa et ramassa le joint avant de l'examiner.

Futerball : C'est un joint comme ça qui a tué Popy.

Il sortit alors une photo de sa veste, cette photo montré Popy, un Dogue Allemand à coté de son maitre peu de temps avant sa mort, causé par un joint qui a cramé ses poils et et brulé sa peau au 3ème degré.

Futerball : Je vais te venger mon Popy !

Il se précipita alors dans son véhicule de fonction et fonça à toute allure pour tuer le Marchand, il arriva finalement vers la voiture de se dernier, ouvrit la vitre, prit son revolver et tira 1 coup en direction du marchand qui se trouvait toujours sur le toit de sa voiture, le coup rata le Marchand qui se retourna pour voir son assaillant.

Marchand : Mais il est malade lui !

Le Marchand sortit alors son fusil à pompe et sauta à la Matrix sur le véhicule du policier qui fut surprit par ce geste, après avoir atterrie sur le capot, le Marchand visa Futerball et tira un coup dans le ventre de ce dernier qui se détacha et ouvrit la portière avant de sortir du véhicule et tomber au sol. Le Marchand entra alors dans la voiture de police et referma la portière.

Marchand : Génial une nouvelle voiture rien que pour moi !

Le Marchand rangea son arme et prit le volant, direction le centre ville.

[-1 cartouche de Winchester 1200]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La résurrection d'une unité (Holt Valentine, Le Marchand....)   Ven 8 Mar - 20:46

Un candidat s’appelant Marc alla voir le collègue de Lemercier pour s’enregistrer et prendre son ticket

Le collègue: Bonjour messieurs j’ai besoin de votre prenons nom Age date de naissance et métier

Marc: Bonjour alors Moulin Maxime 18ans, 19/05/1995, livreur

Le collègue: Merci messieurs votre ticket et le numéro 20

Maxime Moulin: Très bien merci

Maxime alla s’assoir sur une chaise à coter d’une plante se trouvant à coter de la porte des WC, petit à petit la foule dans le hall du Commissariat ce calma tout,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La résurrection d'une unité (Holt Valentine, Le Marchand....)   Ven 8 Mar - 21:46

Le Marchand était entrain de continuer sa route à bord de la voiture de police, il arriva finalement devant le commissariat et décida d'y faire un petit tour pour voir si quelqu'un allait acheter un de ces objets. Il s'arrêta à 2 mètre de la grille principal puis il sortit du véhicule avant de se diriger vers celle ci. Il entra dans la cour sans que personne ne lui pose question ensuite il vit une affiche juste à coté de la porte d'entré du commissariat.

Affiche : Avis à la population de New Raccoon City, la police a décidé de recréer l'unité STARS mais pour cela il va falloir faire un tirage au sort qui se déroulera le Vendredi 8 Mars 2013 à 15H30, venez nombreux pour prendre un ticket et espéré faire partie du STARS.

Le Marchand hallucina en voyant l'affiche.

Marchand : Génial, je veux en faire partie !

Le Marchand entra alors en courant dans le commissariat mais il fut surprit par le nombre de personne dans le hall d'entré, ils devaient des milliers.

Marchand : J'ai aucune chance, m'enfin bon, ça ne coute rien d'essayer.

Le Marchand s'approcha alors d'un policier qui lui posa immédiatement une question.

Policier 1 : Bonjour messieurs j’ai besoin de votre prénom nom Age date de naissance et métier.

Marchand : Je m'appel Jean Bon, j'ai 15 ans, je suis née hier et je suis chasseur d'alien professionnel.

Policier 1 : Merci monsieur, prenez votre ticket qui est le 666.

Le Marchand prit son ticket et alla s'assoir à une chaise à coté d'un jeune homme qui lui même assit à coté d'une plante. Ce dernier prit la parole avec un brin de courtoisie.

Maxime : Bonjour, je me prénomme Maxime Moulin et j'espère que l'on deviendra des amis car vous me semblez fort sympathique.

Marchand : Bonjour moi c’est Sam Lelouche, je connais pas beaucoup de Maxime à part Maxime Neuder un de mes clients réguliers.

Maxime : Vous êtes marchand !? J'aurais une question à me poser, est ce que vous pourriez me vendre un ticket gagnant car je me connais bien et je sais que je n'ai jamais aucune chance donc j'espère vraiment pouvoir gagner ce tirage au sort.

Marchand : Hé bien je pense que cela peut être possible mais bon d'abord suivez moi dans un endroit où personne nous verra.

Le Marchand emmena Maxime Moulin dans les toilettes juste à coté puis il sortit de son manteau, le numéro gagnant "45".

Marchand : Voila donc je vous le donne pour le simple prix de 600 000 987 500 euros.

Maxime : QUOI !???? Mais vous êtes fous, je vais prévenir les flics pour qu'ils vous embarques.

Marchand : Ah ça je ne crois pas non !

Le Marchand choppa Maxime et lui foutu un gros coup de genoux dans les parties intimes que ce dernier s'écroula par terre en agonisant, le Marchand foutu alors encore quelque coup de pied dans le ventre et laissa le saumon étouffer à l'air libre. Il alla de nouveau s'assoir sur la chaise mais avec cette fois ci un numéro gagnant dans ses mains.

Marchand : C'est mon jour de chance !

Il resta alors là à attendre que le tirage au sort ait lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La résurrection d'une unité (Holt Valentine, Le Marchand....)   Dim 10 Mar - 19:32

(Sonnerie du portable) : Le poussin piou le poussin piou

Le policier Ives Lemercier pris son portable et répondra

Le policier Ives Lemercier : ici Lemercier j’écoute ?

Le policier Ives Lemercier : Très bien ok je leurs ditLe policier raccrocha et prévenu tout le monde

Le policier Ives Lemercier : Messieurs et madame s’il vous plait, j’ai quelque chose a vous dire, je viens d’être informer que les agents du BSAA arriveront d’ici quelque minute, merci de patient encore merci

Il alla rejoindre c’est deux collègue Jean et Philipe

Ives Lemercier : Vous pouvez aller vous occuper de tout préparer si vous plait ?

Jean et Philipe : Ok on n’y va

Pendant ce temps sur l’autoroute menant à la ville Holt dans sa vielle Peugeot 504 accompagner de sa sœur Jill écouter du reggae jusqu’à que cette dernier l’éteignit

Jill: Holt je peux te poser une question ?

Holt: Oui

Jill: Pourquoi tu ne m’as jamais parlé elle ?

Holt: Parler de qui ?

Jill: D’Alice

Holt: pourquoi tu me demande ça ?

Jill: C’est juste étant ta sœur je ne voudrais pas qu’une autre profite que tu souffres de la mort d’Eva pour profiter de toi

Holt: Que tu sois ma sœur ou non je suis assez grand pour faire ce que je veux

Jill: Tu aurais pu au moins ma la présenter avant que je le sache de quelqu’un d’autre

Holt: Bon si u veux se t’inviterais après ce qu’on doit faire pour que tu la rencontre si tu veux

Jill: Je veux bien merci

Holt: Bon arrêtons de parler de sa on arrive bientôt là-bas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La résurrection d'une unité (Holt Valentine, Le Marchand....)   Dim 10 Mar - 19:58

Le Marchand attendait tranquillement dans le Hall d'entré, il était assit toujours sur la même chaise tout en étant entrain de regarder un magazine de mode.

Marchand : La tenue Marchand du désert m’intéresse beaucoup.

C'est alors qu'un policier prit la parole dans la foule.

Policier : Messieurs et madame s’il vous plait, j’ai quelque chose a vous dire, je viens d’être informé que les agents du BSAA arriveront d’ici quelque minute, merci de patienter encore merci.

Marchand : Ouais patienter, on fait que ça patienter ! Bon moi je vais voir si l'autre va bien.

Le Marchand retourna aux toilettes et alla vers le dernier cabinet en partant de la gauche, Maxime Moulin était attaché, ligoté et bastillonné à l'intérieur, ce dernier semblait supplier le Marchand de le libérer mais que nenni, le Marchand le regarda avec un grand sourire qui se dessiné sur ses lèvres.

Marchand : Chut, fais moins de bruits sinon on va t'entendre.

Le Marchand entendit alors quelqu'un entrer dans la salle, il referma la porte des cabinets et alla à l'urinoir avant d'ouvrir sa braguette et uriner, il vit alors le policier de tout à l'heure venir et s'installer à l'urinoir juste à coté avant d'ouvrir sa braguette et pisser.

Policier : Ah ça fait du bien !

Marchand : Ah que le dite vous !

Policier : Vous savez je vous ai vue avant dans la foule et vous me semblait fort sympathique ! Au faites moi c’est Ives Lemercier !

Marchand : Moi c'est Laurent Ziwa, enchanté !

Ives : Ah ça c’est un drôle de nom et........

C'est alors qu'un bruit de cognement venant de l'un des cabinets attira l'attention du policier.

Ives : Qu'est ce que c'était que ce bruit !

Marchand : Surement un cafard.

Ives : Non ça se n'était pas le bruit d'un cafard !

Le policier s'approcha alors du cabinet où était enfermé Maxime Moulin, il ouvrit alors la porte du cabinet et trouva ce dernier en mauvaise posture.

Ives : Oh merde mais qui vous a fait ça, attendez que je vous détache.

Ives n'eut le temps de détacher Maxime que le Marchand arriva derrière lui et l'égorgea avec son couteau de survie, le policier tomba alors par terre et se vida de son sang, le Marchand détala alors comme un lapin qui a vue un chasseur et il retourna au hall n'y vue n'y connu, ensuite il cassa la poignet de la porte pour être sur que personne n'allait retourner aux toilettes puis il retourna s'assoir à sa chaise avant de reprendre son magazine et continuer à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La résurrection d'une unité (Holt Valentine, Le Marchand....)   Mar 12 Mar - 16:38

La vielle Peugeot et c’est occupant arriva en fin dans la ville, ils s’engageaient dans la première rue menant au commissariat puis, la voiture arriva à destination et ce gara dans le parking juste a coter, puis ils en descendirent, Jill et Holt s’équipèrent de leurs armes de poing, elle prit son Beretta 92 qu’elle mit dans son holster de cuisse, lui pris Colt1911 qu’il mit dans son holster d’épaule et son Beretta 92 qu’il mit dans son holster de cuisse, puis ils marchèrent quelque mètre les séparent du commissariat, enfin devant la porte de celui ils entèrent et alla parler au collègue du Le policier Ives Lemercier.

Jill: Bonjour je m’appelle Jill Valentine et voici Holt Valentine nous somme les agents que le BSAA à envoyer pour le recrutement des nouveaux S.T.A.R.S.

Le collègue du Le policier Ives Lemercier : Enchanter je m’appelle Marc Intel, je suis content que vous êtes enfin arrivé tout ce monde commencer à s’impatienter, laisser moi prévenir tout le monde,

Holt: Je pense qu’ils vos mieux

Marc Intel ensuite prévenu la foule du commissariat

Marc Intel: S’il vous plait S’il vous plait messieurs dames, je vous présente enfin les deux agents du BSAA qui vienne, pour vous évaluer pour votre admission dans les nouveaux S.T.A.R.S. de New Raccoon City je l’ai laissé je présenter à vous

Jill: Bonjour à tous et à toute Je m’appelle Jill Valentine je suis membre du BSAA Nord-Américain, j’ai été moi-même un membre des S.T.A.R.S. De l’ancienne Raccoon city pendant l’évènement de 1998 et a coter de Holt Valentine membre du BSAA Europe qui lui aussi a connu les évènements de 1998, comme il vous a dit nous sommes là pour vous évaluer et voire si vous pouvez faire partie des nouveaux S.T.A.R.S., on vous appellera part votre numéro, je vous souhaite bonne chance à tous merci.

Le policier Philipe Gold revenu dans le hall pour prévenir Marc Intel que la pièce ou se déroulera les évaluations était prête, ensuite Marc lui demanda d’emmener Jill et Holt dans cette pièces, ce qu’il fit, arriver dans celle-ci, Jill et Holt demandèrent a Philipe d’appelais les trois premiers candidats pour le teste de tirs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La résurrection d'une unité (Holt Valentine, Le Marchand....)   Mar 12 Mar - 17:12

Le Marchand était toujours entrain de lire son magazine de 369 pages quand soudains les 2 membres du BSAA arrivèrent dans le hall, il les reconnus, c'était son ami Holt Valentine et sa sœur Jill, Holt de ne remarqua pas la présence du Marchand dans la foule, ils allèrent alors parler à un policier mais le Marchand n'entendit pas leur conservation et ensuite le policier prit la parole à voix haute.

Policier 1 : S’il vous plait S’il vous plait messieurs dames, je vous présente enfin les deux agents du BSAA qui vienne, pour vous évaluer pour votre admission dans les nouveaux S.T.A.R.S. de New Raccoon City je l’ai laissé je présenter à vous.

Qu'est ce qu'il parle mal le français dis donc

Jill: Bonjour à tous et à toute Je m’appelle Jill Valentine je suis membre du BSAA Nord-Américain, j’ai été moi-même un membre des S.T.A.R.S. De l’ancienne Raccoon city pendant l’évènement de 1998 et a coter de Holt Valentine membre du BSAA Europe qui lui aussi a connu les évènements de 1998, comme il vous a dit nous sommes là pour vous évaluer et voire si vous pouvez faire partie des nouveaux S.T.A.R.S., on vous appellera part votre numéro, je vous souhaite bonne chance à tous merci.


Un autre policier arriva et les amenas dans une salle, quelque minutes plus tard, ce même policier revint dans le hall et prit la parole.

Policier 2 : Numéro 23 !

Un homme dans la foule leva la main.

Homme : Oui c'est moi !

Le policier fit signe à l'homme de venir puis il appela un autre numéro.

Policier 2 : Numéro 1 !

Une vieille grand mère leva alors sa canne en l'air.

Grand mère : Oui !

Le policier lui fit signe alors de venir puis il appela le dernier numéro pour l'instant.

Policier 2 : Numéro 45 !

Le Marchand sauta en l'air de joie et se retourna face à la foule.

Marchand : Je vous ai tous niquez bande de nazes !

Le Marchand voyant que toutes les personnes devant lui le regardait d'un air menaçant, il alla rejoindre le policier qui emmena les gagnants dans la salle où se trouvait Holt et Jill. Holt fut surprit de voir le Marchand arrivé mais il ne fit aucune remarque à ce sujet, laissant sa sœur expliqué l'épreuve.

Jill : Hé bien la première épreuve est très simple, nous allons rester vos compétences de tirs, vous voyez la cible là-bas, vous devez visez là où ça fait mal en 1 seul tir.

Jill pointa du doigt la cible qui se trouvait à 10 mètre au fond de la salle.

Policier 2 : C'est le numéro 23 qui commence !

L'homme alla alors se placer juste à coté du policier.

Policier 2 : Vous avez une arme ?

Homme : Eu non.

Policier 2 : Prenez mon arme.

Le policier donna son pistolet à l'homme qui visa alors la cible et tira un coup qui ne toucha même pas la cible, il redonna alors l'arme au policier.

Policier 2 : Numéro 1, à votre tour.

La vieille grand mère boita alors jusqu'au policier qui se demandait ce que faisait une grand mère dans un truc pareil.

Policier 2 : Avez vous une arme ?

Grand mère : Oui bien sur !

La grand mère prit alors sa canne et visa la tête de la cible avant de l'exploser en 1 seul tir.

Grand mère : Hé hé hé, roulez jeunesses !

Policier 2 : Eu..............suivant ?

Le Marchand s'avança vers la policier et lui montra sa Winchester 1200 puis il se prépara à tirer, il tira en plein cœur de la cible qui explosa avec le mur se trouvant juste derrière.

Marchand : Je vous paierait les frais de réparations.

Le policer se tourna alors vers le jury qui était surprit.

Policier 2 : Alors le verdict ?

Tout le monde attendit avec impatience la réponse du jury.

[-1 cartouche de Winchester 1200]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La résurrection d'une unité (Holt Valentine, Le Marchand....)   Mar 12 Mar - 18:33

Jill et Holt pris alors quelque minutes pour ce pour une décision puis Holt annonça le verdict

Holt: Numéro 23 et 45 vous prouver rester pour la prochaine épreuve désoler pour le numéro 1 mais vous n’êtes pas apte

La grand-mère alla récupérer sa canne et reparti en rallant et en donnant un coup de canne au marchand, ce dernier lui fit discrètement un croche patte qui la fit tomber, le policer aida la veille femme a ce relever puis la conduisit jusqu’au hall et revenu, puis la deuxième épreuve fut annoncer

Holt: La deuxième épreuve consiste à tuer tous les cible et a récupéré l’objet au fond de la salle sans se faire toucher part les projectiles que ce policier vous enverra, touant tirant sur les cible en carton

Holt montra ou se trouvait l’objet, le policier fit commencer l’épreuve pas le numéro 45

Policier 2 : Numéro 45 nous allons commencer par vous, pour cette épreuve vous allais utiliser ce Sig Sauer p229 qui se trouve être l’arme réglementaire des nouveaux S.T.A.R.S. Bonne chance.

Le policier donna l’arme au numéro 45 qui commença l’épreuve


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La résurrection d'une unité (Holt Valentine, Le Marchand....)   Mar 12 Mar - 20:06

Le jury délibéra et Holt prit la parole d'un air sérieux.

Holt: Numéro 23 et 45 vous prouver rester pour la prochaine épreuve désoler pour le numéro 1 mais vous n’êtes pas apte

La grand mère fut vexé et repartit avec sa canne en marmonnant quelque injures, elle foutu un coup de cannes dans les parties intimes du Marchand au passage, ce dernière pour se venger, lui fut un croche pied et elle alla se rétamer la gueule par terre.

Bien fait pour toi la vieille, putain ça fait mal

Le policier releva la vieille et l'emmena au hall avant de revenir.

Holt: La deuxième épreuve consiste à tuer tous les cible et a récupéré l’objet au fond de la salle sans se faire toucher part les projectiles que ce policier vous enverra, touant tirant sur les cible en carton.

C'est un jeu d’enfant

Holt montra où se trouvait l'objet, il se trouvait au fond de la pièce, près du mur explosé, le policier prit alors la parole.

Policier 1 : Numéro 45 nous allons commencer par vous, pour cette épreuve vous allais utiliser ce Sig Sauer p229 qui se trouve être l’arme réglementaire des nouveaux S.T.A.R.S. Bonne chance.

Le marchand prit alors le pistolet du policier et se prépara, dés qu'il fut près, il tira une première balle en plein dans la tête du policier qui devait lui envoyer les projectiles puis il commença le parcours, un premier carton représentant un bandit apparut, il en tira pas, puis il avança encore et un second carton avec encore un bandit apparut, il fit de même jusqu'au 4ème carton où se trouvait un enfant avec une sucette, il lui tira une balle en pleine tête et fit de même avec le carton de la grand mère, du pompier et du bébé, il arriva enfin à l'objet qui se révélé être une fausse montre en or, il la prit et retourna vers le Jury avant de leur poser l’objet sur la table, Jill et Holt furent surprit mais ne dire rien, l'autre policier de la salle prit alors la montre et la remit à l’endroit où elle était à la base puis il reprit le pistolet pour le donner au candidat numéro 23, ce dernier fit le même parcours que Le Marchand mais ne se faisant toucher par chaque projectiles et en aillent touché aucun cartons, il prit alors la fausse montre qu'il casse par l'occasion et al ramena au jury qui se réunit alors pour élire le gagnant.

J'espère que c'est moi

Le jury fit alors son verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La résurrection d'une unité (Holt Valentine, Le Marchand....)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La résurrection d'une unité (Holt Valentine, Le Marchand....)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» Les unités de la Garde Imperiale
» Unité d'infiltration en formation !!!
» [Questions de règles] Transports assignés / Unité SM séparée
» Renseignements sur les unitées apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident evil Operation raccoon city :: Zone RP :: Commissariat-
Sauter vers: